Test dépistage du VIH

L’autotest de VIH INSTI® est un test rapide d’orientation diagnostique de l’infection du VIH à usage unique qui vous permet d’obtenir des résultats chez vous, au moment qui vous convient. Il suffit simplement de prélever une goutte de sang, de verser les solutions, puis de lire immédiatement le résultat.

 

Comment fonctionne le test ?
Le test se base sur une technologie simple à circulation directe pour détecter les anticorps anti-VIH 1 et anti-VIH 2 dans une goutte de sang humain obtenue par prélèvement au bout du doigt. Le test ne détecte pas le virus lui-même. Le point de test n’est visible que si les anticorps anti-VIH sont présents. L’autotest de dépistage du VIH INSTI® est simple à réaliser et très précis, mais ne fonctionne correctement que si vous lisez et suivez attentivement les instructions. Vous pouvez obtenir un résultat positif avec l’autotest de dépistage du VIH INSTI® 21 à 22 jours seulement après l’infection1, cependant il peut falloir jusqu’à 3 mois pour produire un résultat positif. Un résultat négatif peut ne pas être exact jusqu’à 3 mois après l’infection.

 

Dans quelle mesure le test est-il précis ?
Des études de recherche approfondies ont montré que ce test est extrêmement précis lorsqu’il est effectué correctement. La précision des tests médicaux est habituellement décrite en termes de sensibilité (tous les sujets réellement positifs produisent un résultat positif) et de spécificité (tous les sujets réellement négatifs produisent un résultat négatif). Il a été prouvé que l’autotest de dépistage du VIH INSTI® a une sensibilité de 99,8 à 100 % et une spécificité de 99,5 à 99,8 %.

 

Voir la notice d’utilisation

Catégorie :
  • Description

Procédure

Interprétation

Parlez-en avec votre pharmacien. Lire attentivement la notice avant utilisation. Dispositif médical de diagnostic in vitro destiné à des autodiagnostiques. CE 0543. Fabriquant : bioLytical Laboratories Inc. Mandataire exclusif : Medisur SAS. REF 90-1039. Ne prenez pas de décisions médicales importantes sans consulter votre médecin traitant.

Mis à jour le 13/09/2017