Dépistage du cancer de la prostate

Actualité, Prévention

Dépistage du cancer de la prostate

En 2017, l’USPSTF (U.S. Preventive Service Task Force), une haute autorité américaine dans le domaine de la prévention, revient sur ses recommandations de 2012 concernant le dépistage précoce du cancer de la prostate.

En 2012 l’USPSTF recommandait de ne plus recourir au dosage du PSA en raison du risque de surtraitement. Suite à l’observation d’une augmentation du cancer de la prostate diagnostiqué à un stade avancé ou métastatique, attribué à la diminution de prescription de dosage PSA, l’USPSTF revient sur ses recommandations en 2017. En effet, il conclut que les bénéfices du dosage de la PSA contrebalancent les risques de surtraitement sur les hommes de plus de 50 ans. Ainsi, il est à présent recommandé que les hommes de plus de 50 ans décident eux-mêmes de faire un dépistage précoce du cancer de la prostate, après avoir discuté avec leur médecin des bénéfices et des risques d’un tel dépistage.

Quant à l’A.F.U (Association d’Urologie Française dont le comité regroupe des médecins spécialistes, qualifiés en chirurgie urologique), préconise le dépistage individuel chez les hommes âgés de 50 ans à 74 ans, si l’espérance de vie est estimée supérieure à 10 ans. Le patient doit également échanger sur les bénéfices et les risques d’un tel dépistage avec son médecin.

Découvrir le Test Cancer de la Prostate

About Author
ByJessica
More post by : ByJessica

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *