Maladie de Lyme : 5 conseils pour réduire les risques

Actualité, Infos, Prévention, Santé

Maladie de Lyme : 5 conseils pour réduire les risques

En France, les données disponibles à ce jour estiment le nombre moyen annuel de cas de borréliose de Lyme à 27000, soit un taux d’incidence annuel moyen estimé à 43 cas pour 100 000 habitants. Cette maladie pourtant méconnue n’est pas rare et peut avoir de graves conséquences pour la santé de chacun.  Après une brève présentation des populations à risque, nous vous proposerons quelques conseils utiles pour réduire les risque de contracter la maladie.

Maladie de Lyme  : Les zones et périodes à risque

Cette maladie est présente partout en France, a l’exception de l’extrême sud, le long du littoral méditerranéen, et des zones de haute montagne, au dessus de 1500 mètres. On la retrouve en plus forte proportion dans les zones humides et boisées, avec une faune abondante. C’est par exemple le cas de l’Est de la France (Alsace, Lorraine) et du Centre (Auvergne, Limousin).

C’est surtout au printemps et au début de l’automne que le risque de piqûre de tiques, et donc de contracter la borréliose, augmente.

Maladie de Lyme : Les personnes à risque

Cette maladie touche toutes les couches de la population, indépendamment de leur âge ou de leur sexe. Toutefois, de part leur activité personnelle pour professionnelle au contact de la nature, certaines personnes sont plus exposées à la maladie.

Les professionnels exerçant des métiers dans les forêts sont particulièrement exposés aux morsures de tiques. Cela inclut les bûcherons, les sylviculteurs, les agriculteurs, les gardes forestiers, gardes chasse et les gardes pêche entre autres.

Dans vos activités de loisir quotidiennes, vous aussi pouvez encourir des risques. Les activités vous exposant le plus sont la promenade en forêt, le camping, la chasse, le ramassage de champignons, mais aussi dans une moindre mesure la jardinage.

 

Maladie de Lyme : Cinq conseils pour réduire les risques

Il vous est recommandé de suivre quelques préconisations afin de réduire les risque de contracter la borréliose.

  • Porter des vêtements longs couvrant les bras et les jambes lors de vos sorties en forêt, afin de réduire la zone exposée aux tiques
  • Fermer les vêtements en fixant en particulier le bas des vêtements à l’intérieur des chaussettes.
  • Appliquer des répulsifs anti insectes, aussi bien sur votre peau que sur vos vêtements. Veillez toutefois à bien prendre en compte toute contre indication
  • Inspecter minutieusement votre corps et celui de vos enfants après une sortie en forêt, pour détecter la présence de tiques. N’oubliez aucune zone, tel que les aisselles, les plis, le cuir chevelu,….
  • Retirer la tique le plus rapidement possible. Plus la tique est fixée longtemps sur la peau, plus le risque de transmission de la maladie augmente. N’hésitez pas à vous rendre chez votre pharmacien afin de vous assurer que la tique est bien enlevée et que la tête de cette dernière n’est pas restée sous votre peau.

 

N’hésitez pas à contacter votre médecin traitant, si vous détectez une tique sur une partie de votre corps, ou si certain symptômes de la maladie de lyme apparaissent.

Médisur propose test de dépistage de la borréliose de Lyme, prochainement disponibles en pharmacie. Ces tests sont basés sur des tests réalisés dans les hôpitaux français et sont fiables à plus de 99%.

Plus d’informations :
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/maladie-de-lyme

About Author
Actu Medisur
More post by : Actu Medisur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *