Cancer du col de l’utérus : Un autotest de dépistage généralisé ?

Actualité, Infos, Prévention, Santé

Cancer du col de l’utérus : Un autotest de dépistage généralisé ?

Le cancer du col de l’utérus touche plus de 3000 femmes chaque année en France, et entraine plus d’un millier de décès par an. Les autorités sanitaires ont pris la mesure du risque et mis en place des campagnes pour promouvoir le frottis, tous les trois ans, chez les femmes de 25 à 65 ans. Une belle réussite qui à permis de détecter les lésions chez plus de 31 000 femmes en trois ans. Néanmoins, il reste encore du chemin à faire pour améliorer la santé des françaises.

 

Autotest du cancer du col de l’utérus, comment ça marche ?

 

En complément du frottis recommandé, une nouvelle méthode de dépistage à vu le jour. Il s’agit d’un autotest qui permet à chaque femme de faire ce dépistage en toute intimité. Malgré les bons résultats, le frottis peine à se généraliser, pour des raisons d’ordre économique et/ou culturel.
Réaliser un autotest est relativement simple. Cela consiste à recueillir ses propres secrétions vaginales à l’aide d’un kit mis à disposition, contenant entre autres un écouvillon spécifique et une enveloppe de retour fournie. Une fois le prélèvement effectué, le kit est renvoyé à un laboratoire d’analyse qui déterminera si la patiente est atteinte ou non par un cancer.

 

Fiabilité et résultats ?

 

Peu onéreuse est non invasive, cette méthode à été testée durant plus de dix ans, dans la région de Marseille. Le test donne des résultats équivalents au frottis, en terme de fiabilité des résultats.
Entre 2001 et 2011, cette méthode de dépistage alternative à fait ses preuves. De nombreuses femmes ayant refusé de se faire dépister par un frottis ont décidé d’utiliser un autotest de dépistage. Les résultats sont très encourageants, selon l’association ARCADES. Se pose donc la question d’une généralisation des autotest.

 

La généralisation du dispositif

Bien qu’ayant obtenu des résultats très encourageants, les autotest de dépistage du cancer du col de l’utérus ne sont pas encore arrivés à une phase de généralisation du dispositif. Et pour cause, de nombreux médecins doivent encore être mis au courant des tests, et toute la question tournant autour du suivi des femmes en situation précaire ou d’isolement sont à étudier.

 

A propos de Medisur

 

Medisur met à disposition du grand public des autotest de prévention et des autotest de fertilité. Ces autotest, 100% français, sont d’une fiabilité reconnue par le corps médical, et disponibles à la vente en pharmacie.

About Author
Actu Medisur
More post by : Actu Medisur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *