Refus de vaccination: les risques pour les enfants

Actualité, Infos, Prévention, Santé

Refus de vaccination: les risques pour les enfants

Vaccination : Une tendance à minimiser les risques
En France, certains vaccins sont obligatoires alors que d’autres sont facultatifs. Cependant, aujourd’hui un nombre croissant de français pensent que les vaccins sont nocifs pour la santé. Un couple à d’ailleurs récemment été condamné pour ne pas avoir fait vacciner leurs enfants contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). Pourtant les vaccins protègent contre des maladies contagieuses, dangereuses, qui sont aujourd’hui rarissimes en France et que l’on à donc tendance à minimiser.

Hausse de 80% des cas de Polio : l’exemple du Pakistan

Dans l’extrême nord du Pakistan, depuis 2012, les conflits tribaux ont entrainé un recul du nombre d’enfants vaccinés contre la Polio. Conséquence, sur les 5 premiers mois de l’année 2014, 67 cas d’enfants atteints de la polio ont été recensés, contre 8 pour la même période l’année précédente. (Source  http://www.bbc.com/news/world-asia-27587069)

 

Vacciner son enfant ou pas : La balance des risques

Tout le début sur la vaccination des enfants tourne autour de la balance des risques. Vacciner son enfant est il plus dangereux que de prendre le risque de l’éxposer à certaines maladies dont certaines provoquent des handicaps à vie  et d’autres peuvent être mortelles ?

 

Voici une liste, non exhaustive, des maladies contre lesquelles les vaccins d’enfants permettent de lutter :

 

  • Diphtérie, Tétanos, Polioméride, ou DTP

Vaccination obligatoire. Ces maladies ont fortement reculé à travers le monde grâce, notamment aux campagnes de vaccination. Les risques :

La diphtérie : Le symptôme le plus courant est une angine, suivie de complications cardiaques ou neurologiques, qui peuvent entrainer le décès.
Le tétanos : Après une période d’incubation de 14 à 21 jours, cette maladie entraine des manifestations physiques graves, pouvant entrainer une hospitalisation et dans les cas les plus sévères conduire au décès. Aujourd’hui Medisur vous permet de faire un test de tétanos fiable à votre domicile, de façon simple et rapide, avec une fiabilité de 93%.
La poliomyélite : Plus communément appelé la Polio, il s’agit d’une infection virale grave qui entraine une paralysie irréversible, pouvant mener jusqu’au décès.

 

  • Rougeole, Oreillons, Rubéole, ou le R.O.R.

Non obligatoire mais très fortement préconisé par la plupart des pédiatres. En effet ces maladies ne sont pas à prendre à la légère car elles peuvent tout de même avoir des conséquences graves à plus ou moins long terme.

La rougeole : Elle se présente sous forme d’une éruption cutanée (boutons rouges), qui  s’accompagne d’une forte fièvre. Dans de très rares cas, elle peut tout de même provoquer des pathologies respiratoires plus sévères telles qu’une pneumonie.
Les oreillons : Maladie bénigne le plus souvent, elle peut néanmoins avoir des conséquences lourdes pour les personnes ayant passé la puberté (allant jusqu’à la stérilité) et pour les femmes enceintes qui font face à un risque d’avortement spontané durant le premier trimestre de grossesse.
La rubéole : Souvent sans gravité, elle peut toutefois, chez la femme enceinte, entrainer des conséquences grâves sur le foetus.

 

  • Le BCG, contre la tuberculose

Vaccination facultative depui 2007, avant cela il était obligatoire.
La tuberculose est une pathologie contagieuse, dont les symptômes sont une forte toux avec possiblement des émissions de sang, une fièvre virulente, ainsi que des sueurs nocturnes, Cette maladie est très présente dans les zones de grande précarité en France.

 

About Author
Actu Medisur
More post by : Actu Medisur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *